Langue

Les échéances politiques de l’année interpellent et inquiètent les chasseurs du Pays Catalan au sujet de leurs droits et de leurs espoirs. En vue de la présidentielle d’avril et des élections législatives qui suivront, probablement en mai, le président de la Fédération de Chasse des Pyrénées-Orientales (FDC 66), Jean-Pierre Sanson, annonce la couleur : “Ce début d’année va être chahuté et compliqué, avec des échéances que certains utilisent pour ostraciser la  chasse et les chasseurs. Sans citer de parti politique ni de de mouvance anti-chasse, le patron souhaite s’engager avec “impartialité” pour, dit-il en s’adressant aux chasseurs, la “défense de notre passion, de nos intérêts, mais aussi par solidarité avec les chasses traditionnelles”. Sa prise de position résume son message de vœux pour la nouvelle année, diffusé par vidéo. 

Un conflit territorial en puissance

J.P. Sanson est déterminé à ne laisser les terrains de chasse s’amenuiser sous l’effet du tourisme, c’est-à-dire  par la présence d’une quantité croissante d’urbains attirés par le ressourcement en pleine nature. Ce nouvel enjeu rappelle les conflits d’usage d’un même territoire existant périodiquement entre pêcheurs de la Côte Vermeille et amateurs de navigation de plaisance. Pour le président des chasseurs, le défi de 2022 repose sur le futur Schéma départemental de gestion cynégétique (SDGC) qui doit succéder à l’actuel, signé en 2016 par son prédécesseur, Guy Esclopé. En raison d’une évolution sociologique, la culture de la randonnée et de la balade en milieu naturel, avec ou sans motif touristique, ont progressé : “Qui aurait imaginé qu’en 6 ans, tant de choses auraient changé ?”, s’étonne J.P. Sanson. Celui-ci se veut “très attentif et ferme pour faire comprendre et respecter l’existence séculaire de la chasse sur les sites touristiques ou en devenir touristique”.

Encadré par la préfecture, le prochain SDGC fait partie des “prochains challenges” de la FDC 66. Une bataille de lobbies est à prévoir entre pro-chasse et anti-chasse, les uns prônant la légitimité historique, les autres revendiquant le droit de profiter d’un espace commun.

Plus de nouvelles
Sebastien Welish / Unsplash

27 500 armes à feu à déclarer à la préfecture en Pays Catalan

Nouvelles: 27 500 armes à feu à déclarer à la préfecture en Pays Catalan
Partager
Une obligation qui concerne d’abord les chasseurs, dès février 2022
Nouvelles: 27 500 armes à feu à déclarer à la préfecture en Pays Catalan - Mobile
Vers de  trichinellose © Pig333.com

Deux chasseurs du Vallespir contaminés à la trichinellose, un dangereux virus

Nouvelles: Deux chasseurs du Vallespir contaminés à la trichinellose, un dangereux virus
Partager
Les deux hommes ont ingéré du sanglier trop cru
Nouvelles: Deux chasseurs du Vallespir contaminés à la trichinellose, un dangereux virus - Mobile
Le cochongliers prolifèrent dans les Albères

Mi-porc mi-sanglier, le cochonglier prolifère dans les Albères

Nouvelles: Mi-porc mi-sanglier, le cochonglier prolifère dans les Albères
Partager
Un croisement entre le porc domestique et le sanglier
Nouvelles: Mi-porc mi-sanglier, le cochonglier prolifère dans les Albères - Mobile

Partager