Langue

Naturellement discrètes, les instances maçonniques communiquent peu sur leurs changements hiérarchiques. Une exception intervient par le biais du Grand Orient de Catalogne (GOC), qui nous fait part ce 20 juillet de la nomination de son nouveau Sérénissime Grand Maître. Ernest Ruiz Gonzalez conduit désormais cette obédience «libérale et adogmatique», jusqu’en 2018, nous précisent ses services. Ce nouveau représentant a été choisi, courant juin, lors d’une assemblée plénière notamment composée des frères membres des loges de la fédération nord-catalane du GOC.

Deux loges à Perpignan

Fondé en 1989 à Barcelone selon le rite écossais et présent jusqu’à Perpignan, où l’on compte 2300 franc-maçons aux rattachements variés, le Grand Orient de Catalogne revendique dans la ville les loges Rosselló et Comte Guifré. Particulièrement en politique, si les appartenances maçonniques sont parfois notoires dans les Pyrénées-Orientales, les ordres internes n’apparaissent pas publiquement. Seules les têtes nationales sont révélées, à l’instar de José Gulino, ancien Grand Maître du Grand Orient de France, présent en tant que tel à Perpignan en 2013.

Partager