Langue

Les opposants à la tauromachie trouveront une forte raison de se mobiliser à l’occasion de la prochaine féria de Céret. Cet événement organisé les 11 et 12 juillet 2015 ne comportera pas de novillada, mais trois corridas au lieu de deux les années précédentes. En langue française nourrie d’expressions espagnoles, l’Association des Aficionados Cérétans (ADAC) nous explique ce « choix délibéré » au regard de la « qualité des lots trouvés au campo ». Elle précise « Vingt ans après la novillada hors du commun de Dolores Aguirre, les pensionnaires de la Dehesa de Frías seront de retour dans le ruedo cérétan ». Elargir l’affiche constitue un pari commercial, que la structure espère réussir en attirant la foule. L’élevage espagnol Aguirre sera complété par celui de Juan Luis Fraile, qui réserve 14 têtes.

Partager

Icona de pantalla completa