Langue
La Clau
Cerdagne: une directrice de garderie accusée de maltraitance sur enfants
Langue

Ce mardi a débuté à La Seu d’Urgell, dans la région de l’Alt Urgell, voisine de la Cerdagne, le procès à huis clos de la directrice de la halte-garderie municipale du village de Bellver de Cerdanya. L’accusée doit justifier de mauvais traitements présumés, après avoir reçu, en octobre 2009, les allégations de ses trois employées, aui affirment avoir été témoins d’attitudes humiliantes envers les enfants. Selon la procédure judiciaire en cours, en respect aux demandes de l’accusation, les faits sont considérés comme une faute, mais non pas comme un délit. Alors que les éducatrices ont décrit des mauvais traitements observés à plusieurs reprises lors du repas de milieu de journée, la défense fait valoir qu’il s’agit d’une confrontation de critères différents intervenant dans l’éducation des cenfants. Le maire de Bellver de Cerdanya, Xavier porte, a tenu à rappeler ce mardi que sa première décision, après avoir pris connaissance des faits présumés, a été le déplacement, par mesure de précaution, de la directrice de la garderie vers un bureau municipal, d’où elle continue d’exercer la gestion de son service. En marge de ce contexte délicat, la halte-garderie de Bellver de Cerdanya reste ouverte, animée par les trois plaignantes.

Partager