Langue
La Clau
Canohès et Cabestany, records des revenus par ménage en Pays Catalan
Langue

L’actualisation des données économiques fournies par l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE) réserve des surprises de taille pour le département des Pyrénées-orientales. Selon un classement ventilé par le site Internet spécialisé « Salaire Moyen », qui sollicite également le Ministère des Finances, la commune du territoire la mieux dotée est celle de Canohès, 5000 habitants, à l’Ouest de Perpignan, où le revenu moyen par ménage atteint 2797 euros. Ce palmarès, qui concerne les villes de plus de 1000 habitants, place la ville de Cabestany, avec 2710 euros, en deuxième position, suivie du Barcarès, avec 2704 euros, et de Villeneuve de la Raho, dont le revenu moyen par maisonnée atteint 2682 euros. Les villes moins favorisées du Pays Catalan sont Saint-Paul de Fenouillet, Saint-Laurent de Cerdans, Prats de Molló et Amélie les bains, où les revenus, selon le même principe, atteignent respectivement 1569, 1656, 1682 et 1734 euros. La ville de Perpignan, qui atteint 118.845 habitants, très officiellement depuis le 1er janvier, affiche seulement 1755 euros, et comporte 36% de retraités. Le revenu des ménages, entendus comme « l’ensemble des occupants d’un même logement sans que ces personnes soient nécessairement unies par des liens de parenté », est à dissocier du niveau de vie réel, qui peut comporter des apports de revenus, notamment du patrimoine. Par ailleurs, le département des Pyrénées-Orientales, avec 434.587 habitants au 1er janvier, occupe en 2011, d’après les données de 2010, le 88è rang français, sur un total de 100 territoires, en matière de revenus par ménage. Ce même ménage, statistiquement composé d’un seul individu ou de plusieurs, est constitué de 2,2 personnes en moyenne dans les Pyrénées-Orientales.


Partager

Icona de pantalla completa