La Clau
Cafouillages autour de la TNT française sur la Côte Vermeille

Vendredi, le lancement de la Télévision Numérique Terrestre française dans le bassin d’Ille sur Têt et sur la Côte Vermeille a occasionné quelques cafouillages dans ce dernier secteur. Les canaux numériques affectés par l’Agence Nationale des Fréquences (ANFR), rattachée aux services du premier ministre, François Fillon, correspondent en effet aux canaux analogiques occupés, dans certains cas depuis la fin des années 1980, par les chaînes publiques catalanes TV3 et Canal 33 et leurs homologues espagnoles TVE1 et TVE2. Les habitants de Banyuls, Collioure, Port-Vendres et Cerbère, ont ainsi été privés de programmes, avant un changement de canaux opérés par l’opérateur privé en charge de la maintenance des émetteurs de la Tour de Madeloc, située sur le territoire municipal de Port-Vendres. Précédemment, en mars dernier, les relais des chaînes TV3 et Canal 33 situés à Ille-sur-Têt, Cases de Pène et Tautavel, ont été stoppés, sur demande de l’ANFR, mais une dizaine d’émetteurs, en place notamment dans les communes de Sorède et Arles-sur-Tech, permet de maintenir une couverture en complément de l’émetteur principal des chaînes du Sud, situé au Pic des Salines, en territoire espagnol. Ce dernier fermera son système analogique le 12 janvier 2010, sans compensation en TNT concrétisée pour Perpignan et la plaine du Roussillon.

Partager

Icona de pantalla completa