Langue

Parmi les 40 points inscrits à son ordre du jour, le prochain Conseil Municipal de Perpignan, prévu ce jeudi en séance publique, prévoit l’adoption d’une mesure sécuritaire. Ce dispositif, mis au service de la police municipale, portera essentiellement sur l’installation de 17 nouvelles caméras de vidéosurveillance, dont une première série de quatre appareils assortis d’un quatrième « poste d’opérateur », dans le cadre d’un « premier appel à projets 2010 ». Incluse dans un « deuxième appel à projet », l’implantation de 13 autres caméras sera aussi soumise à l’approbation de l’assemblée municipale, qui vise à moyen terme la création d’un réseau de 150 caméras, qui en comprend 82 actuellement. Le réseau de vidéosurveillance de la Ville de Perpignan, créé en 1995, pourrait ainsi être complété, grâce à une subvention du Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance (FIPD). Le Conseil Municipal discutera ce jeudi de l’opportunité de solliciter cette aide auprès de l’Etat, lors d’un exposé effectué par le numéro 4 de la mairie, l’avocat Pierre Parrat, maire-adjoint délégué à la sécurité publique.

Partager