Langue

La prolifération des pigeons inquiète tellement la mairie de Barcelone qu’elle vient de lancer un appel d‘offre pour éliminer 65.000 oiseaux de cette espèce. La ville, qui compte 256.000 pigeons, prévoit 118.000 euros pour supprimer 25% de cette population. D’après l’Agence de la Santé Publique de Barcelone (ASPB), cette exigence municipale comporte la capture des oiseaux par des filets suivie d’un gazage, sans « stress » pour les animaux. Ce procédé indolore devra être impérativement suivi d’une élimination des corps sans dommages à l’environnement. Les opérations de capture se dérouleront à partir de 790 zones distribuées sur l’ensemble de la ville, dans une vaste campagne qui comprend également les mouettes et les perruches barcelonaises, dont le nombre a considérablement augmenté ces dernières années. 60.000 oiseaux ont ainsi déjà été éliminés sur la période 2008-2009, car l’installation de cinq faucons dissuasifs, en 1999, n’a pas suffi à enrayer les nuisances occasionnées par les oiseaux, jugés trop nombreux. Par ailleurs, dix patrouilleurs municipaux seront prochainement en charge de dissuader les habitants habitués à alimenter les pigeons, sauf sur la Place de Catalogne, seul lieu de la ville où cette habitude restera possible.

Partager

Icona de pantalla completa