Langue

Le gouvernement de la Generalitat de Catalogne, à Barcelone, se prépare à lancer une campagne d’introduction de la langue catalane au sein du vaste réseau de mosquées sud-catalanes, selon une information dévoilée ce lundi. La forte communauté musulmane pourra ainsi recevoir la langue du territoire, promue au titre de l’intégration, selon un plan annoncé par le directeur général des Affaires religieuses sud-catalanes, Xavier Puigdollers. Selon lui, la langue est un élément d’incorporation sociale des nouveaux venus, autant dans le domaine du travail que dans le « contexte religieux ».

Afin d’obtenir une présence réelle et consentie de la langue du pays, les services gouvernementaux prévoient que celle-ci soit utilisée avant ou après les séances de prière, traditionnellement effectuées en langue arabe. M. Puigdollers, qui répondait aux questions de l’Agence Catalane d’Informations a précisé sa pensée, selon laquelle, au sujet des musulmans de Catalogne, « Il est souhaitable que dès leur arrivée, sans abandonner leurs racines, ils connaissent leur nouveau lieu de vie, sa culture, son histoire, ses habitudes alimentaires, ainsi que sa langue. Pourquoi la langue ? Parce qu’elle signifie la possibilité d’entrer en contact avec ses voisins« . Sans avancer un quelconque concept d’un Islam de Catalogne, tout comme il existe un Islam de France promu par Nicolas Sarkozy, la Generalitat, par la voix de son responsable des cultes, souhaite que les partisans d’Allah no « es tanquin només en la seva llengua i cultura i que hi hagin guetos ».

Partager