Langue
La Clau
Barcelone: des traitements du cancer moins agressifs, pionniers en Europe
Langue

Ce mercredi, l’Hôpital universitaire de la Vall d’Hebron de Barcelone a inauguré une Unité de Recherche en Thérapie Moléculaire du Cancer (UITM) pionnière en Europe. Ce nouveau centre combinera les traitements médicaux à partir de l’analyse et de l’étude concrète de chaque tumeur,car chaque patient de cancer «a besoin d’un traitement différent», selon son directeur, Josep Baselga. Ce dispositif, qui proposera des thérapies moins agressives, et moins toxiques, ne supprimera pas les chimiothérapies ni les radiothérapies, mais les réduira. Cette nouvelle unité, qui traitera 400 patients par an, a été financée par la fondation des Oeuvres Sociales de la banque La Caixa, à hauteur de 7 millions d’euros, et a été dévoilée par le président de la Generalitat de Catalunya, José Montilla. Ce nouveau centre, qui occupe un espace de 1000 mètres carrés, sera dirigé par M. Baselga, fraîchement nommé, en parallèle, responsable de la division d’Oncologie et d’Hématologie du Massachusetts General Hospital/Harvard Medical School de Boston. Selon M. Montilla, le lancement de ce centre confirme «la réussite et la vigueur» du « modèle » industriel et sanitaire catalan.

Partager