Langue

Une équipe de chirurgiens et urologues de la Fondation Puigvert de Barcelone a accompli le 9 juillet une greffe de rein intégralement effectuée par un système robotisé. Cette première européenne a été réalisée par les bras mécaniques d’un robot Da Vinci, contrôlé par les équipes scientifiques de l’établissement. Présentée le 16 juillet, elle illustre en Catalogne la synthèse de procédés acquis aux USA et en Inde. La patiente, prénommée Judit, était sujette au syndrome d’Alport, une maladie rare qui occasionne des dysfonctionnements rénaux. Agée de 25 ans, elle déclare «il s’agit d’un grand événement, mais je ne m’en suis pas rendue compte» et pourra retrouver une vie normale.

Le robot agit 12 fois mieux que l’Homme

Les observateurs évoquent une révolution dans le domaine de la chirurgie des transplantements rénaux, car l’impact sur le corps humain devient extrêmement limité. Selon le chef de l’équipe de chirurgiens mobilisée, Alberto Breda, la robotisation assure un parcours de soins «douze fois meilleur» par rapport à l’humain. Une première expérience européenne, effectuée en Italie, avait sollicité un Da Vinci, mais partiellement.

Partager

Icona de pantalla completa