Langue
La Clau
Après Perpignan et Barcelone, Girona aura ses vélos publics cet automne
Langue

La ville de Girona ouvrira à l’automne son parc de bicyclettes en location semblable aux systèmes «BIP» de Perpignan et« Bícing »de Barcelone. Ce parc, de 160 vélos distribués sur 14 stations séparées d’un à deux kilomètres, pourrait rapidement être élargi aux communes de Salt et de Sarrià de Ter, situées dans la même agglomération. Ce système, voué à améliorer la mobilité à Girona, ne porte pas de nom définitif, mais dispose du financement de l’Institut Catalan de l’Energie, un organisme du gouvernement catalan, à hauteur de 197.000 euros, tandis qu’est actuellement étudiée le modèle de vélo le plus adéquat, à travers des exemples piochés dans d’autres villes. Selon l’élue municipale déléguée à la Mobilité, Isabel Salamaña, ce réseau doit être au service des habitants permanents, dans une ville dont la population dépasse les 90.000 âmes, car «il ne s’agit pas de vélos pour touristes». En ce sens, les stations seront stratégiquement implantées, dans le but de combiner au mieux un système multi-modal, sur les binômes autobus-vélo et train-vélo. Girona dispose aujourd’hui de 10 km de pistes cyclables et de 1 km de couloirs mixtes bus-vélos. Cette année, la ville prévoit de limiter à 30 km/h la vitesse dans 100 rues de ses artères.

Partager