Langue

Les épisodes pluvieux des derniers jours suscitent une alerte inédite dans la province de Girona, car la population de moustiques tigre est sujette à la multiplication. En effet, la sécheresse des derniers mois a provoqué l’accumulation de nombreuses pontes d’oeufs, invités à l’éclosion par la pluie. Selon les détails communiqués ce jeudi 13 août par Eduard Marquès, responsable du Service de Contrôle des Moustiques (SCM), basé à Castelló d’Empúries, les mois de mai, juin et juillet n’ont comporté que de rares signalements de moustiques tigres, mais les averses et orages survenus depuis provoquent de notable «nouvelles vagues d’adultes». Pour éviter une prolifération, les habitants sont fortement incités à éliminer les eaux stagnantes, notamment dans les jardins. Selon le SCM, rattaché à la députation de Girona, les bouches d’égouts représentent 20% à 30% des lieux de ponte de l’aedes albopictus.

De Roses a Platja d’Aro

Le Service de Contrôle des Moustiques cible exclusivement les zones côtières de la région de Girona : Roses, Castelló d’Empúries, Sant Pere Pescador, l’Armentera, l’Escala, Bellcaire d’Empordà, Torroella de Montgrí-l’Estartit, Gualta, Pals, Begur, Cruïlles-Monells-Sant Sadurní de l’Heura, Palau-sator et Castell-Platja d’Aro.

Partager

Icona de pantalla completa