Langue
La Clau
Al-Qaida libère les militants humanitaires catalans Pascual et Vilalta
Langue

Al-Qaida a libéré ce dimanche les militants humanitaires catalans Roque Pascual et Albert Vilalta, séquestrés depuis le 29 novembre 2009 en Mauritanie. Selon une information partiellement confirmée, la libération s’est produite en échange de l’extradition, depuis la Mauritanie vers le Mali, du prisonnier islamiste Omar Saharaui, condamné dans le premier de ces deux pays à douze ans d’emprisonnement, précisément pour l’organisation de l’enlèvement des Catalans. Cette séquestration s’avère être la plus longue jamais menée par l’organisation salafiste Al-Qaida du Magreb Islamique. La troisième militante humanitaire catalane enlevée, Alícia Gámez, qui accompagnait, à l’origine, les deux hommes libérés, a retrouvé la liberté en mars dernier. Tous trois faisaient partie d’un convoi humanitaire de l’ONG Barcelone Action Solidaire (BAS). Cette organisation laïque, fondée en 2000, a pour philosophie de favoriser la coopération internationale, en offrant de l’aide humanitaire aux pays les moins développés. Tous les ans, BAS organise, en partenariat avec d’autres ONG présentes au Maroc, en Mauritanie, au Sénégal et en Gambie, un « Convoi Solidaire en Afrique Occidentale ». Cette ONG a également pour fonction de sensiliser les enfants des écoles de Catalogne du sud aux problématiques des pays qu’elle cible.

Partager