Langue

La campagne de vaccination en mode industriel engagée dans les Pyrénées-Orientales pourrait prendre fin définitivement le mois prochain. La totalité des 12 centres présents du littoral jusqu’au Capcir seront fermés courant mars, selon les prévisions des autorités sanitaires. A la fermeture des centres, le traitement anti-Covid continuera dans les pharmacies et chez les médecins.

Dès samedi 5 mars à 14h, le site de traitement aménagé au centre commercial Le Carré d’Or de Perpignan, situé à Château Roussillon, n’assurera plus le service qu’il rendait à la population depuis début novembre 2021. Lors des journées les plus actives, 2100 piqûres  y ont été prodiguées. Les fermetures annoncées obéissent à la baisse régulière des courbes, manifestée le 21 février par un taux d’incidence à 747 cas pour 100 000 habitants, contre 3000 fin janvier.

248 000 doses administrées

Dans la capitale du Roussillon, la vaccination massive contre le Covid-19 a été engagée au palais des expositions, le 9 avril 2021. A la faveur d’un ralentissement de la pandémie, ce lieu ralenti son rythme, avant de fermer ses portes. Le regain observé en fin d’année dernière et la campagne de doses de rappel a contraint à l’ouverture d’un site plus grand. Au total, 248 000 doses ont été administrées, ce qui correspond à la moitié des injections effectuées dans les Pyrénées-Orientales. Parallèlement, le taux de vaccinés représente 78% dans le territoire.

Partager