Langue

Les élections professionnelles à la mairie de Perpignan, prévues le 4 décembre, incitent le syndicat Sud Collectivités Territoriales (Sud CT66) à épouser les techniques de notre temps. Pour la première fois, la campagne est soutenue par un clip, diffusé sur YouTube. Sur deux séquences, tournées en centre-ville et dans le quartier du Vernet, les candidats de l’organisation syndicale défendent l’avancement de grade et le « maintien d’un service public de qualité ». La méthode, synthétique et efficace, contraste avec les revendications bruyantes. Pour faire passer les messages et obtenir des suffrages, un piano apaisant assure la partie musicale, sur un traveling délicat. Cette démarche nouvelle, banalisée ailleurs, s’accompagne du making off du premier tournage.

Plusieurs épisodes suivront les deux premiers, à la manière d’une sitcom engagée, à raison d’une nouvelle vidéo par semaine. Sud CT 66 nous indique sa volonté d’évoquer les « ratios à 100 %, l’augmentation du régime indemnitaire pour tous » et le « bien-être au travail ». Les captations d’images, avec jeu d’acteurs silencieux, sont effectuées devant les bâtiments des services de la ville, comme l’état civil, le Castillet, la Direction des Ressources Humaines, le parc des sports, une crèche municipale, le Centre Technique Municipal et le parc Sant Vicenç.