Langue
La Clau
A Girona et Barcelone, des salles de cinéma contre les films en catalan
Langue

Ce vendredi, les salles de cinéma gérées par la Corporation Cinématographique de Catalogne sont entrées en guerre contre la loi du cinéma en catalan, en cours d’application par la Generalitat de Catalunya. Sur l’ensemble du territoire sud-catalan, environ 70 salles, dont 7 seulement dans la région de Girona, projettent ainsi, à chaque début de séance, un message publicitaire contraire à la normalisation de la langue catalane à travers les films. Le 1er février, certains patrons de salles de cinémas avaient fait grève contre le dispositif linguistique annoncé. Cette fois-ci, la Corporation a choisi de diffuser une annonce de 22 secondes, critique face à cette loi, qu’elle considère néfaste au chiffre d’affaires des diffuseurs, qui craignent une augmentation forcée des tarifs de leurs billets. Ce message, qui devrait atteindre 1,9 million de spectateurs, oriente le spectateur vers un refus du dispositif, qui prévoit 50% de films doublés en catalan, les 50% restant étant réservés au castillan. La grève de février a occasionné des protestations et des boycotts relayés par les réseaux sociaux sur Internet, tout comme à l’entrée de salles ouvertement opposées à la loi. Pour le président de la Corporation, Camilo Tarrazón, la loi de cinéma en catalan conditionne directement « la quantité et la qualité des titres que l’on pourra voir ».

Partager