Langue

Ce dimanche 11 octobre s’est déroulée l’inauguration de la première maison de passe homosexuelle masculine du territoire espagnol. Cet événement s’est tenu à Santa Llogaia d’Àlguema, commune proche de Figueres et point de relais de la ligne électrique à Très Haute Tension franco-espagnole (THT). A l’identique des bordels hétérosexuels de la région de l’Empordà, ce lieu profite de la publicité des médias, de Perpignan à Barcelone, jusqu’à Madrid. En vertu de la proximité géographique, il vise aussi le public du territoire français, et proposant des spectacles de drag queens, sur une surface totale de 400 m2. Baptisé « Club Diamant », nom ambivalent, français et catalan, il exige un prix d’entrée de 15 euros, à l’inverse des maisons classiques, à entrée libre. Sa salle de bondage, discipline et sadomasochisme (BDSM), ses backrooms, ses chambres et sa boutique de sextoys devraient attirer un public ciblé. Massages à quatre mains, espaces de relations collectives et musique house illustrent ce lieu pas comme les autres. Ses propriétaires revendiquent un rôle économique, en mettant en avant le Club Diamant en tant que «générateur de tourisme sur la Costa Brava».