Langue

La ville de Figueres multiplie actuellement des actions d’embellissement urbain, en travaillant à l’enfouissement des containers d’ordures ménagères. Depuis 2007, une liste de 11 zones de la ville bénéficient de dispositifs enterrés, moins visible que les systèmes classiques. Ces containers du XXIe siècle, qui concernent aussi le recyclage, seront au nombre de 30, distribués sur les différents quartiers, courant 2012. Depuis la rentrée, la mairie a lancé les démarches nécessaires à l’installation de 19 dispositifs supplémentaires, tout en avouant que leur coût, de 60.000 euros pour un espace complet, est un frein à la généralisation. En comparaison, une zone de containers classiques revient à 1800 euros et induit un ramassage des déchets moins cher. Figueres, qui testera en 2011 un dispositif de ramassage des déchets organiques, s’adapte à la réglementation courante en Europe, tout comme les villes de Roses, Camprodon et Anglès, également situées dans la région de Girona. Dans cette dernière, capitale de la province, les containers enfouis ont fait leur apparition en 2002 après plusieurs années de réticences municipales. En Catalogne du nord, les Villes de Perpignan et Prades ont annoncé en 2009 une politique globale d’enfouissement des containers, entièrement finalisée dans les prochaines années.

Partager