Langue

Une nouvelle génération de supermarchés apparaît en Europe, sous forme d’achats effectués par smartphone. Dans ces boutiques virtuelles vouées à faire économiser du temps à la clientèle, les images des produits sont projetées dans les couloirs des métros, dans les aéroports et les arrêts de bus. Après plusieurs expérimentations concluantes menées depuis 2011 sur une ligne de métro de Corée du Sud, ces espaces d’affichage urbains consacrés aux emplettes ordinaires devraient se généraliser en 2020. Le principe technique, consistant à présenter un téléphone portable intelligent face à l’image du produit souhaité avant d’en valider la commande, est en place depuis le printemps 2012 au Royaume-Uni, sur une technologie développée par les supermarchés Tesco, et à Shanghai.

Barcelone, pionnière dans l’Union Européenne

A Barcelone, depuis juillet 2012, la station de métro du quartier de Sarrià, dans la partie haute et huppée de la ville, est dotée d’un mur gigantesque, décoré de photographies de rayons de supermarchés. De simples codes barre à flasher permettent le consulter le prix des articles, préalablement à la constitution d’un panier, à la manière des boutiques classiques présentes sur Internet. Une fois l’achat terminé, le panier virtuel se transforme en réalité, avant d’être expédié au domicile des clients, le jour même. La réussite populaire de ce procédé aux allures futuristes repose sur une prévision commerciale admise, selon laquelle les smartphones auront conquis 90 % du marché mondial du téléphone portable en 2016.

Nouveau commentaire