Langue

Parmi les 466.327 habitants des Pyrénées-Orientales, 900 sont actuellement séropositifs, selon les chiffres fournis par le service des maladies infectieuses et tropicales du centre hospitalier de Perpignan. Ce nombre de malades atteints par le HIV fait figure de photographie officielle de la réalité, mais plusieurs dizaines d’autres cas, non répertoriés, sont fortement probables dans le territoire. Parallèlement, l’année dernière, l’antenne territoriale de l’association Aides, implantée avenue des Baléares à Perpignan, a effectué 300 tests de dépistage rapides dans sa zone de service. Cette structure française, parmi les plus importantes en Europe dans son domaine, revendique 150 actions de terrain par an. En 2017 , elle a également distribué plus de 3000 préservatifs masculins et féminins en Pays Catalan.

La maladie stagne chez les adolescents

Selon les statistiques communiquées par l’Unicef en juillet, une adolescente de 15 à 19 ans est infectée par le VIH toutes les trois minutes dans le monde. L’organisme lié à l’ONU évoque une « crise de santé publique oubliée », car les filles sont victimes de deux tiers des infections sur cette tranche d’âge. Cette disproportion est due au manque d’information et aux relations contraintes dont elles sont victimes dans certains pays à fort peuplement. Chez les adolescents, le nombre de morts est en stagnation dans le monde, alors que les chiffres baissent dans les autres tranches d’âge depuis 2010.

Partager