Langue

Les premiers Catalans sortis de Tunisie suite à l’état d’urgence, proclamé vendredi, sont arrivés en Catalogne, après être parvenus à quitter la capitale, Tunis, par avion. Samedi soir, un premier vol a atterri à l’aéroport de Barcelone-El Prat. L’appareil, affrété par la compagnie Air Europa, transportait 189 passagers, et prévoyait d’atterrir définitivement à Madrid, mais une escale s’est imposée à Barcelone, compte tenu de la présence de 80 Catalans à bord. Ce voyage retour a comporté un certain nombre de difficultés, car la Tunisie a choisi de fermer son espace aérien vendredi soir, avant de le rouvrir samedi. Un vol d’Air Europa vers Barcelone, prévu dans l’après-midi, a été annulé, et les habitants de Catalogne souhaitant rentrer au pays ont été contraints de faire appel à autre vol de la même compagnie. Selon plusieurs témoins barcelonais, dont certains étaient installés jusqu’à présent en Tunisie, lors du décollage de l’appareil, l’aéroport de Tunis était encerclé par les tanks de l’armée et par la police, tandis que des soulèvements étaient perceptibles à l’horizon. L’arrivée de ce premier avion de personnes de nationalité espagnole a été facilitée par le Ministère des Affaires Etrangères espagnol, qui a établi un contact permanent avec l’ambassadeur d’Espagne en Tunisie. Selon un calcul ministériel, 1000 ressortissants espagnols étaient présents la semaine dans ce pays, dont 600 personnes installées et 400 touristes.

Partager

Icona de pantalla completa