Langue

Equiper massivement la province de Girona de défibrillateurs est le projet développé depuis 2009 par la Députation du territoire, équivalant à un Conseil général français. Ce plan global, dont la finalisation a été présentée le 5 novembre, se traduit par la présence de 503 appareils fixes, installés par les services de Dipsalut, organisme public en charge des politiques de santé de la région. Ce dispositif, qui a permis de sauver neuf vies depuis sa mise en place, fait suite à une initiative semblable lancée dès 2008 par le conseil général des Pyrénées-Orientales, auquel Girona a emboîté le pas.

Les véhicules de police seront équipés

Les défibrillateurs publics de la province de Girona, visibles sur les places publiques et principaux lieux de passage des 221 communes du territoire, sont au nombre de 747, dont 123 sont mobiles. A ces derniers, qui équipent les véhicules de secours, de police municipale et de la protection civile de 53 communes ciblées, s’ajoute une quarantaine d’appareils, affectés à ce jour à 84 grands événements festifs. Jusqu’à présent, le programme « Girona, territoire cardio-protégé« , qui encadre l’implantation et la maintenance technique de ces défibrillateurs, a occasionné 119 utilisations, préalables à des interventions du Service des Urgences Médicales. Dans les prochains mois, Dipsalut introduira ses systèmes dans l’ensemble des 74 véhicules de la police catalane, les Mossos d’Esquadra, dans la province, afin de revendiquer le territoire le « mieux cardio-protégé du monde ».

Partager