Langue

La mise en place de mesures d’austérité participant à la réduction du déficit budgétaire catalan, inaugurée en 2011 par le licenciement de 1500 fonctionnaires, s’accompagnera en 2013 d’une réduction de 7 % des salaires. Cette baisse, dont les répercussions sociales inquiètent les salariés de la fonction publique et leurs syndicats, a été communiquée le 14 février par la secrétaire de l’Administration et de la Fonction Publique du gouvernement catalan, Meritxell Masó. Elle comportera, à l’identique de 2012, la suppression du 13e mois, traditionnellement partagé entre le mois de juin et la période de Noël.

La dette catalane s’est réduite de moitié

Cette coupe sombre, complétée par l’élimination de nombreux contrats intérimaires, des indemnités maladie et de certaines retraites, a donné lieu, l’année dernière, à une économie quasi-immédiate de 729 millions d’euros. Pour 2013, l’intention est identique, au titre d’une nécessaire modération des dépenses publiques catalanes, qui manifestent une réduction de moitié depuis janvier 2011. A l’échelle de l’ensemble de l’Espagne, la Catalogne du Sud est la première Communauté Autonome à appliquer une réduction salariale, tandis que ses effectifs de fonctionnaires ont été réduits à hauteur de 4428 agents en 2012, à l’issue de laquelle les fonctionnaires de la Generalitat de Catalogne étaient au nombre de 160.803.

Partager