Langue

Une étude publiée le 20 juin à Barcelone rend compte d’une possible progression du sentiment indépendantiste des 7,5 millions d’habitants de la Catalogne du Sud, qui seraient actuellement 55,6 % à approuver la création d’un Etat. Dans l’hypothèse d’un référendum sur cette question, l’abstention ne concernerait que 15,3 % des personnes interrogées, tandis que 23,4 % d’entre elles répondraient « non ». Selon ce nouveau « baromètre du Centre d’Etudes d’Opinion » (CEO) du gouvernement catalan, 51,2 % des sondés estime qu’une Catalogne distincte de l’Espagne permettrait un niveau de vie plus appréciable, 21,9 % estiment que la réalité serait empirée et 17,9 % penchent pour un statu quo.

Une nette majorité de députés, d’accord pour choisir l’avenir

Au-delà de la question indépendantiste, ce sondage révèle qu’une forte majorité des citoyens sud-catalans, soit 72,5 %, considère « insuffisant » le niveau d’autonomie politique et administrative dont dispose la Catalogne. Dans une étude réalisé en février 2012 par le même CEO, l’indépendantisme catalan n’atteignait que 44,6 %, avant la remontée actuelle de 12 points. Egalement dévoilé le 20 juin, un volet concernant d’éventuelles élections établit une fourchette de 92 à 96 députés, parmi 135 siégeant au Parlement de Catalogne, favorables à une consultation démocratique.

Partager