Langue

Le passage en revue détaillé des données démographiques de la ville de Perpignan révèle des caractéristiques surprenantes, selon les derniers chiffres de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Parmi les 119 344 habitants comptabilisés dans la ville (données de 2019 valant pour 2022), on dénombre 53 % de femmes pour 47 % d’hommes, selon une tendance différente des nouvelles données mondiales, car 50,4 % des Terriens sont des hommes, contre 49,6% de femmes. A Perpignan, 52% des enfants jusqu’à 4 ans sont des garçons, mais la bascule s’opère à partir de la tranche d’âge 20-24 ans, qui comporte 50,07% de femmes.

63% des 80-84 ans et 91 % des centenaires sont des femmes

Sans surprise, la gent féminine est en nombre particulièrement supérieur parallèlement à la montée en âge, de sorte que 53% des 50-54 ans sont des femmes, puis 56% des 65-69 ans, 63% des 80-84 ans et 69,5% des 85-89 ans. Deux crans au-dessus, on remarque que la capitale du Roussillon ne compte pas moins de 89 centenaires, dont 81 femmes et 8 hommes, ce qui signifie que 91% des personnes qui dépassent le siècle sont des femmes, selon un principe de longévité qui reste immuable.

46.5 % des ménages n’ont pas d’enfants

La différence de durée de vie, à l’avantage des femmes, produit naturellement un nombre de veuves supérieur au nombre de veufs, mais ce critère du célibat rapporté à l’ensemble des âges produit un résultat de 63,8%, qui correspond en réalité aux personnes non mariées, selon le comptage Insee. Cette proportion inclut ainsi les habitants vivant en union libre, mais la proportion inverse est plus éclairante : seulement 36.2% des habitants sont mariés parmi la population âgée de plus de 15 ans. A Perpignan, 46.5 % des ménages n’ont pas d’enfants et 12.2 % des ménages ont trois enfants ou plus.

Plus de nouvelles

Partager

Icona de pantalla completa