Langue
La Clau
52% des chômeurs sud-catalans, sur les réseaux sociaux Internet pour trouver du travail
Langue

La révolution numérique enclenchée il y a plus de 10 ans est devenue majeure pour le marché du travail sud-catalan. Une étude publiée le 1er juillet met en évidence que plus de la moitié des chômeurs des régions de Barcelone, Girona, Lleida et Tarragona, font appel aux réseaux sociaux sur Internet pour décrocher un emploil. Cette enquête, lancée par le réseau professionnel Viadeo, indique que 52% des demandeurs utilisent les systèmes de type Facebook, mais surtout Linkedin et Viadeo. En face, c’est à dire du côté des entreprises qui embauche, cette étude révèle que plus de 60% des dirigeants consultent les profils des candidats avant de leur accorder un entretien. La pratique la plus habituelle, par ailleurs en pleine vigueur aux États-Unis, et de plus en plus naturelle en Europe, est celle de l’usage du moteur de recherche Google, dans le cadre de recherches de détails sur le parcours professionnel, et parfois personnel, des postulants.

Parmi les dirigeants d’entreprises sud-catalans, 30% avouent avoir déjà écarté les candidatures à l’emploi de personnes ne disposant pas de profil sur l’un des réseaux sociaux disponibles, ou dont le compte était peu actualisé. Dans la société actuelle, ce détail peut en effet être interprété comme une forme de négligence, au regard de la prépondérance acquise par les identités électroniques créées sur Internet. Cette enquête démontre enfin que le dénommé Internet 2.0, fondé sur l’interactivité, la souplesse et l’immédiateté, jouit d’une statut désormais indispensable dans les processus de sélection de personnel. Cette caractéristique s’inscrit dans une période difficile, car, selon cette même étude, 48% des sud-catalans demandeurs d’emploi sud-catalans subissent cette condition depuis plus d’un an.

Partager