Langue
La Clau
5000 ou 11.000 manifestants contre le Traité des Pyrénées à Perpignan ?
Langue

La 25ème édition de la manifestation d’opposition au Traité des Pyrénées, organisée ce samedi à Perpignan, a établi un record de participation populaire, présenté de manière très contrastée par la presse. A l’occasion des 350 ans de l’accord signé entre Versailles et Madrid pour mettre fin à la guerre fraco-espagnole, tout en partageant la Catalogne en deux parties, un village associatif était installé le matin, place de Catalogne, d’où le cortège s’est ébranlé à 16h, avant un point d’orgue festif, en soirée, autour du DJ perpignanais Raph Dumas, à la Casa Musicale. Le volume de participants se serait élevé à 1500 personnes selon la police, mais 11.000 personnes selon les éditions dominicales des titres du groupe Midi Libre, autrefois hostiles à la catalanité non-folklorique représentée ce samedi à Perpignan. A l’inverse, en Catalogne du Sud, absolument toute la presse acquise aux causes régionalistes ou indépendantistes, que l’on pouvait légitimement attendre sur le terrain de l’exagération, annonçait dès ce samedi soir la présence de 5000 personnes, battant le goudron de la capitale des Pyrénées-Orientales, malgré la pluie du matin ainsi que la tramontane et le froid de l’après-midi, sous le slogan central « Effaçons le Traité des Pyrénées ».

Partager