Langue

Face aux risques de noyades liés aux conditions météorologiques, la police municipale de Tarragona, au Sud de la Catalogne, a choisi la méthode forte, en verbalisant les baigneurs aventuriers. Cette saison estivale, la situation est extrêmement tendue pour les équipes de secours présentes sur les plages de la ville, qui ont dû secourir un total de 25 personnes lors de la seule journée de dimanche 28 juillet. Ces plagistes intrépides n’ont pas respecté les consignes qui avertissaient d’une mer très agitée, par le biais des drapeaux rouges habituels et d’annonces par haut-parleurs. Trois de ces contrevenants, parmi les plus intransigeants malgré les recommandations, ont fait l’objet d’amendes de 500 euros. Ces incidents, qui n’ont débouché sur aucune situation grave, se sont produits sur les plages de la Sanivosa, la Móra, l’Arrabassada i el Miracle, fortement fréquentées à Tarragona. La plupart des nageurs secourus par la Croix rouge étaient des personnes âgées, qui n’auraient pu réussir à regagner la grève sans assistance. Mais la majorité a affirmé avoir bien pris connaissance des indications de prudence, qu’elles a pourtant bravée à ses risques et périls.

Le « balconing » tue un jeune Allemand à Lloret de Mar

Dans un registre dramatique, le phénomène du balconing, répandu à Lloret de Mar, sur la Costa Brava, a provoqué une nouvelle victime, ce mardi 30 juillet à 1h du matin. Un jeune touriste allemand est tombé du cinquième étage d’un hôtel, après un retour de fête, dans un état d’alcoolémie à déterminer par la police municipale, qui coordonne une enquête avec la police catalane, les Mossos d’Esquadra.

Partager

Icona de pantalla completa