Langue
La Clau
4 mineures en tabassent une autre et filment la scène, à Cassà de la Selva
Langue

Quatre jeunes filles habitant Cassà de la Selva, à, proximité de l’aéroport de Girona, sont actuellement entre les mains du Procureur en charge des affaires de mineurs de cette dernière ville. Jeudi, les quatre copines ont frappé une jeune fille de leur connaissance, tout en enregistrant cette scène de violence avec le téléphone mobile de l’une d’entre elles. Ce cas de violence féminine, traité par la Police Municipale, a déjà débouché sur l’identification des agresseurs, qui étaient en attente, ce lundi soir, de connaître les premières conséquences de leurs actes. Selon une source judiciaire, les quatre filles, dont l’âge n’est pas encore précisé, sont allées chercher la victime directement chez elle, en prétextant une simple balade dans la commune. Sitôt parvenues dans un secteur situé à l’abri des regards, à l’écart du centre-ville, ells ont encerclé leur invitée pour ne pas qu’elle s’échappe, puis l’une d’entre elles l’a frappée à plusieurs reprises. La victime, rentrée seule chez elle, a prévenu sa mère, qui a a son tour alerté le centre médical de premiers secours municipal. Ultérieurement, les faits ont été rapportés à la police municipale. L’enquête, qui se poursuit, porte notamment sur la localisation du téléphone contenant la vidéo de la scène, dont l’existence a été certifiée par la seule jeune fille violentée. Cassà de la Selva, 10.000 habitants, au Sud de Girona, n’est pas une ville spécifiquement habituée aux nouveaux comportements de violence juvénile. Précédemment, en avril 2009, deux jeunes avaient été arrêtés à Tarragona, à 100 km au Sud de Barcelone, après avoir filmé une tentative de viol sur une jeune fille. Un invidu avait essayé d’obtenir une relation sexuelle avec la victime, tandis que l’autre a filmé la scène. Les deux délinquants, agissant sur le port de la ville, avaient une vingtaine d’années.

Partager

Icona de pantalla completa