Langue
La Clau
4 maisons “France Services” en 2022 à Perpignan, 25 en Pays Catalan
Langue

L’inauguration d’un espace “France Services” à Canet-en-Roussillon, et la labellisation d’un équivalent à Prades, ce lundi 20 septembre, est l’occasion pour la préfecture des Pyrénées-Orientales d’effectuer un point d’étape au sujet de ce dispositif. Ces “maisons”, lancées à l’issue du “grand débat national” issu de la crise des Gilets jaunes, occupent des espaces préexistants, le plus souvent avec le partenariat de La Poste.

La vocation de ces lieux de type “guichet unique” est de rapprocher les services publics de la population, avec le pilotage du ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, via l’Agence nationale de la Cohésion des territoires : santé, famille, retraite, droit, logement, impôt, recherche d’emploi, accompagnement au digital… Le but est de fournir un maillage sur l’ensemble du territoire national français, afin que chaque citoyen dispose d’une maison France Services à moins de 30 minutes de chez eux.

4 ”maisons” à Perpignan et une itinérance en Cerdagne

En Pays Catalan, ce dispositif comporte à ce jour 10 structures en fonctionnement : Arles sur Tech, Ille sur Têt, Banyuls sur Mer, Tautavel, Céret, Thuir, Saillagouse, Canet, Le Soler et Torreilles sont concernés. Les prochaines communes visées sont les Angles, Perpignan Centre-Ancien, Haut-Vernet, Saint-Assiscle et Moulin à Vent, Port-Vendres, Prades, Saint-Genis des Fontaines, Saint-Laurent de la Salanque, Saint-Paul de Fenouillet, Villelongue de la Salanque, Villeneuve de la Raho et Vernet-les-Bains. En Haut-Conflent et Cerdagne (Communauté de communes des Pyrénées Catalanes), “France services” fonctionnera en itinérance.

Au total, d’ici début 2022, 25 espaces France services auront été “labellisées sur l’ensemble du département, une prévision supérieure à l’annonce précédente, en février dernier, qui en contenait 23. En matière de financement, 457 741 euros ont été investis par l’Etat dans ces opérations. A terme, 750 000 euros leur seront attribués chaque année.

Partager

Icona de pantalla completa