Langue

Les normes liées au développement durable et aux économies d’énergies sont durement questionnées en Catalogne du Sud, où 30 % des foyers sont désormais équipés de systèmes de climatisation. Cette forte proportion, révélée le 16 juillet par l’Institut Catalan de l’Energie (Icaen) rattaché au gouvernement catalan, correspond à un parc total de 840.000 appareils d’air conditionné, parmi 2,8 millions de foyers répertoriés dans l’ensemble des quatre provinces de Girona, Barcelona, Lleida et Tarragona. Si ce constat correspond à un confort supplémentaire accessible à une population de plus en plus nombreuse, les conséquences environnementales induites interrogent les autorités catalanes. D’après les mesures établies par l’Icaen en mai 2012, l’utilisation de la climatisation représente 40 % des dépenses énergétiques domestiques sud-catalanes, soit 840 gigawatts par heure. AU niveau des établissements commerciaux et de services, ce volume atteint 1120 gigawatts, soit 20 % de la facture énergétique.

La sollicitation de l’air conditionné, généralisée en Catalogne du Sud depuis la décennie 1980, tend à se développer sous l’effet cumulé de la pression touristique, et, plus spécifiquement, des besoins ressentis à Barcelone. Dans la capitale du territoire, l’ambiance estivale autrefois subie, faute de technologie, est désormais atténuée par la réfrigération au sein des habitations.

Partager

Icona de pantalla completa