Langue

Le virus H1N1 de la grippe affecte 30.000 personnes en Catalogne du Sud, selon une déclaration publique effectuée ce jeudi par la conseillère-ministre de la Santé de la Generalitat de Catalogne, Marina Geli. La maladie, entrée sur le territoire il y a quatre mois, n’a pas encore le stade d’épidémie, même si elle concerne 64 cas pour 100.000 habitants, a provoqué la mort de deux personnes, tandis que 250 lits sont actuellement occupés par des patients dans un état grave. La conseillère-ministre, qui a souhaité apaiser les esprits, a indiqué que la «majorité» des cas recensés ne présentent pas de signes de gravité, malgré la présence de quatre patients dans des unités de soins intensifs des hôpitaux sud-catalan, et n’exclut pas de mobiliser les centres sanitaires privés, en cas de recrudescence de nouveaux cas. Au sujet du traitement du virus, Marina Geli garantit un «vaccin sûr et efficace», en circulation à partir du mois d’octobre ou de novembre, et annonce que les autorités catalanes prévoient de réserver une dose pour 30 à 40% de la population.

Partager