Langue
La Clau
29% des habitants de la région de Girona constatent une augmentation de l’insécurité
Langue

Le ministère de l’Intérieur du gouvernement catalan a confirmé ce mercredi que les habitants de Girona sont ceux qui perçoivent le plus fort sentiment d’insécurité de toute la Catalogne du Sud, selon les statistiques contenues dans la dernière « Enquête sur la Sécurité Publique en Catalogne ». Dans l’ensemble, ce document, qui indique une augmentation de 2% de la criminalité sur l’ensemble du territoire, souligne que 28,6% des personnes interrogées dans la région policière de Girona, qui n’inclut pas la Cerdagne, considèrent que leur sécurité s’est détériorée par rapport à 2008. Alors que l’année dernière, les habitants de la région de Girona, qui comprend les villes de Roses, Figueres, La Jonquera, ou encore Lloret de Mar et Olot, gratifiaient de 6,4 points le niveau de sécurité de leurs lieux de vie, le score de l’année 2009 s’abaisse à 5,8 points. Cependant, 53,6% des personnes interrogées estiment que la situation n’a pas changé, tandis que la photographie d’ensemble de la Catalogne du Sud situe le territoire dans des volumes inférieurs à la moyenne de la plupart des pays européens.

Partager