Langue

La Ville d’Argelès-sur-Mer a choisi de réactiver rapidement le centre de vaccination contre le Covid-19 qu’elle avait inauguré le 19 janvier et refermé le 9 octobre à l’issue de 57 326 injections. 2 400 personnes se sont sont déjà inscrites pour la première semaine d’exercice de ce vaccinodrome, qui pourra accueillir 200 personnes en matinée et 200 supplémentaires en après-midi lors de cette première période. L’approvisionnement permettra d’administrer le vaccin Pfizer sera utilisé pendant 10 jours, avant d’être remplacé par le Moderna.

Face à la nouvelle offensive du virus en version Delta et à l’arrivée inexorable du variant Omicron, le docteur Pascal Alquier et son équipe, en partenariat avec les services municipaux et au maire, Antoine Parra, ont choisi de relancer l’ensemble du dispositif dès ce lundi 6 décembre. L’espace Jean Carrère, choisi lors de la deuxième période de vaccination, plus massive que la première, sera remplacé par la salle Ferdinand Buisson, située dans le bâtiment principal de l’Hôtel de Ville. Ce lieu sera affecté à ces séances continues de vaccination des volontaires, en accord avec l’Agence Régionale de Santé (ARS) « Occitanie ». Le Conseil départemental des Pyrénées-Orientales assurera un appui logistique à cette nouvelle opération sanitaire. Ce centre sera ouvert du lundi au samedi de 8h30 à 12h30 et puis de 13h à 17h. Les vaccinations seront effectuées exclusivement sur rendez-vous via la plateforme Doctolib ou par téléphone au 0800 54 19 19.

Ce centre de vaccination argelésien doit fonctionner jusqu’en février ou mars 2022, voire plus longtemps, selon le degré de propagation de la pandémie, notamment de sa souche Omicron. Classé comme « préoccupant » par l’OMS, ce variant repéré pour la première fois en Afrique du Sud, désormais présent en France, est trois fois plus contagieux que le Delta. Cette affirmation découle d’une étude sud-africaine révélée ce vendredi, basée sur l’analyse de 35.670 personnes ré-infectées. Omicron est officiellement présent dans au moins 22 pays.

Partager