Langue

Plusieurs ONG sud-catalanes ont profité de la la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté, organisée ce dimanche, pour solliciter le gouvernement de Catalogne. Actuellement, 19 % des habitants du territoire vit en dessous du seuil de pauvreté, dont 25 % dans la seule population immigrée. Selon les données officielles les plus récentes, l’ensemble de l’Espagne compte cette année 9 millions de personnes, soit une personnes sur quatre, ne disposant pas de ressources suffisantes pour vivre, tandis que 17 % des habitants de l’Union Européenne, soit 9 millions de personnes, sont touchés. Pour résoudre la pauvreté croissante en Catalogne du sud, la Fédération Catalane d’ONG mise sur le climat pré-électoral, car des élections présidentielles sont prévues le 28 Novembre, pour demander au prochain gouvernement de la Generalitat de la Catalunya des actes politiques « plus responsables, plus sociaux et plus solidaires ». En ce sens, les comédiens Julio Manrique et Silvia Bel ont lu publiquement, ce dimanche, un manifeste au nom des ONG sud-catalanes, sur la plaça de Sant Jaume de Barcelone, où siège le gouvernement. L’an dernier, alors que la moyenne européenne de la précarité atteignait 16%, ce sont 16,6% des habitants de la Catalogne du sud qui vivaient sous le seuil de pauvreté, caractérisé par un niveau de ressources inférieur à 60 % du salaire moyen de chaque pays.