Langue

20% des couples sud catalans rencontrent des difficultés pour avoir des enfants, d’après les derniers chiffres portant sur la fertilité en Catalogne du sud. Les spécialistes précisent que la tendance actuelle vers un retard de la maternité est directement mise en cause dans ce phénomène, car à partir de 30 ans, à peine 50% des femmes qui souhaitent procréer y parviennent, mais seulement au bout d’un an de tentatives. En toute logique, le nombre d’ovules tend à effet à se réduire sous l’effet des années, dans la mesure où, à partir de 35 ans, les femmes disposent de seulement 10% de leur réserve totale d’ovules, d’une qualité relativement dégradée. En progressant dans l’âge, les sud-Catalanes de plus de 40 ans qui souhaitent avoir un enfant et y réussissent, sont seulement 5%, comme l’indique une étude des données gynécologiques de l’ensemble du territoire. Pour expliquer ce problème aux citoyennes et aux citoyens, et suggérer des solutions, toute cette semaine, l’Institut Marquès de Barcelone organise la « Semaine de la Fertilité », lors de laquelle sont proposés des examens gratuits aux femmes désireuses de connaître leurs probabilités de tomber enceinte. Le public visé lors de cette opération est celui des femmes de plus de 35 ans, qui cristallisent l’essentiel du problème.