Langue

Au moment survient un « léger frémissement » des cas de grippe A/H1N1 en Pays Catalan, avant le « pic épidémique » des premiers froids, d’après la préfecture des Pyrénées-Orientales, ce jeudi 12 novembre est lancée la campagne de vaccination pour le grand public, dans huit centres aménagés sur le territoire, après une première phase, peu suivie, consacrée aux personnels hospitaliers. Dans cette phase, 20.000 doses du vaccin, applicables en deux fois, sont mises en circulation pour les 440.000 habitants que compte le Pays Catalan, où 178 agents administratifs sont mobilisés. Au mieux, 50.000 personnes devraient ainsi se porter candidates à l’immunisation, mais 75 % des citoyens français restent opposées à la vaccination, selon plusieurs sondages publiés depuis septembre. La vaccination concerne d’abord l’entourage des nourrissons de moins de 6 mois, les enfants de 6 à 24 mois avec « facteur de risque » et les personnes de 2 à 64 ans souffrant d’une des pathologies retenues dans le cadre de la grippe saisonnière. Le centre de vaccination de Perpignan, qui attend la plupart des futurs vaccinés, sera ainsi ouvert sur 700 mètres carrés, salle des festivités du Palais des expositions. Argelès, Bompas, Céret, Estagel, Le Soler, Mont-Louis et Prades sont également dotés de dispositifs médicaux spéciaux.

Partager

Icona de pantalla completa