Langue

Pour la première fois depuis son arrivée au pouvoir en Catalogne à l’issue des élections du 28 novembre dernier, le Président Artur Mas a affronté ce jeudi soir une importante mobilisation sociale. Massée sur la place Sant Jaume de Barcelone, face au Palais gouvernemental de la Generalitat de Catalunya, une foule dense a exprimé son refus des réductions de moyens envisagées par l’exécutif, soucieux de réduire la dette catalane. Environ 10.000 personnes, parmi lesquelles des personnel hospitaliers, des enseignants et des employés des différents services de la fonction publique catalane, ont répondu présents à cette action. Entre autres messages, les pancartes brandies par les manifestants indiquaient, au sujet du ministre-conseiller de la Santé, Boi Ruiz « Les autorités sanitaires avertissent que Mas et Boi causent des dommages à la santé », en clin d’oeil aux préconisations imprimées sur les paquets de cigarettes. M. Ruiz a d’ailleurs fait l’objet de l’essentiel des critiques, et de demandes de démission, scandées par les protestataires.

Cet événement social, dont le succès imprévu a surpris les organisateurs, a provoqué un blocus de la place et des rues adjacentes, dans le quartier gothique de la capitale catalane, non loin de la cathédrale. La plupart des présents, indignés par la politique de coupes franches prévue par Artur Mas, portaient l’attribut principal de leur métier, c’est à dire une blouse blanche, en guise de refus d’une réduction de 10% de leurs moyens, annoncée la semaine dernière. Dès ce jeudi matin, le personnel de plusieurs établissements, dont l’Hôpital de la Mer de Barcelone, a amorcé un mouvement d’opposition au gouvernement Mas. Le front de mer de la Barceloneta, qui donne accès à la ville, a été rendu inaccessible pendant plusieurs heures.

Vers 21h00, le Président Artur Mas a tenté de rassurer personnellement les personnels inquiets, en annonçant une modification de ses intentions. La réduction de moyens, citée par son entourage depuis plusieurs jours, pourrait ainsi se réduire à une fourchette située « entre 5% et 10% ».