Langue

Le gouvernement catalan a confirmé hier la présence de 14 nouveaux cas de grippe H1N1 sur son territoire. Il s’agirait d’un groupe d’étudiants en Médecine ayant voyagé en juin dernier à Punta Cana, en République Dominicaine, où ils aurait contracté le virus planétaire. D’autre part, le ministère de la santé espagnol a confirmé l’hospitalisation d’une femme pour des symptômes graves de la maladie, à l’Hôpital Bellvitge de l’Hospitalet de Llobregat, près de Barcelone. Cette annonce porte à 45 le nombre de personnes infectées par la grippe A en Catalogne du Sud, pour l’instant avec des conséquences légères, mise à part les deux cas graves dont le précité et un homme de 32 ans hospitalisé à Tarragone. Cette annonce coïncide avec une annonce de l’OMS, l’organisation mondiale de la santé, et l’Agence européenne du Médicament, qui ont annoncé la nécessité d’un plan de vaccination contre la maladie coordonné à l’échelle européenne. Le vaccin devrait être prêt pour le mois d’octobre, mais la campagne de vaccination ne devrait pas débuter avant le mois de décembre, pour permettre aux experts d’analyser le risque lié au virus H1N1, et dans le but d’un plan ciblé sur les groupes à risque de complication grave.