Langue
La Clau
12.000 à 50.000 manifestants « font face à la crise » à Barcelone
Langue

Une manifestation d’opposition à la crise économique, organisée hier à Barcelone, a mobilisé 12.000 personnes selon la police municipale et 50.000 selon les organisateurs, les syndicats Union Générale des Travailleurs et Commissions Ouvrières. La marche, sous le slogan de «Faisons face à la crise», s’est déroulée dans une ambiance festive et revendicative en présence de personnalités des principaux partis politiques et de salariés de dizaines d’entreprises catalanes touchées par des mesures de licenciements. Un manifeste, lu en fin de rassemblement, a mis en avant le refus général des travailleurs de «payer» la crise, dont ils se considèrent « victimes», en dénonçant la responsabilité du « secteur financier» et des « spéculateurs immobiliers », jusqu’à la « complicité » des pouvoirs publics, c’est-à-dire le gouvernement catalan, le gouvernement espagnol et le patronat. Cette longue marche, qui a également été une occasion pour les syndicats d’exiger un financement économique «immédiat» de la crise en Catalogne, s’est terminée par deux symboles chantés par la foule aux abords du siège du gouvernement catalan : L’Internationale et Els Segadors, hymne national catalan.

Partager

Icona de pantalla completa