Langue

Un jeune homme de 22 ans a trouvé la mort sur le boulevard Cassanyes de Canet, alias “rue de la soif”, dans l’ambiance ouvertement alcoolémique de cette artère composée d’une rare enfilade de bars. Le drame, qui s’est déroulée samedi ce 5 septembre vers 4h30 du matin, émaille tristement la saison touristique. Le malheureux, poignardé à mort à la poitrine dans le cadre d’une violente bagarre, habitait le quartier du Vernet de Perpignan. L’enquête rapidement diligentée débouche sur le placement en garde à vue de dix personnes, depuis ce dimanche 6 septembre.

Un drame autour d’un bar à chicha

Le scénario des faits reste à révéler, mais les indices et témoignages recueillis par la police municipale canétoise et une cinquantaine de gendarmes, semblent indique que plusieurs individus auraient tenté de pénétrer dans un un bar à chicha (où les clients peuvent fumer le narguilé, de culture arabe) lors d’une soirée privée. Le rôle précis de la consommation d’alcool est mesuré par les autorités dans le cadre de cette affaire. La fermeture des bars, imposée à 2h, est une source d’interrogations. La nature exacte de l’altercation, qui a donné lieu à un décès, devrait définir les motifs de l’emportement de l’agresseur et, peut-être, des agissements de l’agressé.

Partager