La Clau
1,5 million de manifestants anti-avortement défilent à Madrid

Environ 1,5 millions de personnes ont manifesté ce samedi contre la nouvelle loi sur l’avortement du gouvernement espagnol de José Luis Zapatero. Parmi eux se trouvait une forte délégation du droitier Partido Popular, dont l’ancien premier ministre José Maria Aznar, dans le cadre d’un rassemblement, dont le mot d’ordre était « Cada vida importa » (Chaque vie est importante), appelée par 42 associations de la société civile, la plupart d’inspiration catholique. Le cortège était par ailleurs notamment mené par l’association « Femmes contre l’avortement », dirigée par les journalistes espagnoles Cristina López Schlichting, Isabel San Sebastián, Isabel Durán, María Pelayo et María López. Interrogée sur les lieux, la secrétaire générale du Partido Popular, María Dolores de Cospedal, a déclaré « Nous verrons bien si cette loi est approuvée », remarquant que l’actuelle loi menace le consensus social et que cette loi était un facteur de division des espagnols. La réforme de la loi sur l’avortement proposée au Parlement espagnol étend le délai légal d’interruption de la grossesse aux 14 premières semaines, et autorise l’IVG aux mineures de 16 ans, sans en avertir leurs parents ou tuteurs légaux.

Partager

Icona de pantalla completa