Langue

Le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, effectue une visite d’urgence en Pays Catalan, ce samedi, selon une communication effectuée ce vendredi soir par la préfecture des Pyrénées-Orientales. Le ministre prévoit de «rencontrer les acteurs de la sécurité », en milieu de matinée, dans les locaux centraux des services de l’Etat, quai Sadi carnot, à Perpignan. Cette présence littéralement « surprise » survient après une escalade de faits à caractère nouveau en Roussillon. Plusieurs faits de violence, notamment perpétrés par d’authentiques bandes violentes, ont comporté des conséquences dramatiques ces dernières semaines.Ainsi, le tabassage d’un homme de 47 ans, par quatre SDF, ce mercredi à Perpignan, a comporté la mort de celui-ci. Le 3 juillet, un grand-père de 88 ans, André Crémet, est décédé après avoir subi un vol avec violence, dans le quartier Saint-Mathieu. Le 17 avril, un jeune couple et son enfant, habitant le quartier Saint-Jean, a subi à son domicile les assauts et menaces de mort d’un groupe de jeunes. Un article du journal Le Figaro, publié vendredi 30 juillet, décrivant Perpignan comme une marmite d’insécurité, semble avoir déclenché la mobilisation parisienne, dans une ambiance attisée par le Front National. La précédente visite de Brice Hortefeux en Pays Catalan, le 19 août 2009, consacrée aux dispositifs anti-drogue, avait comporté un passage à Canet et un autre sur l’autoroute A9.

Partager