Langue

Perpignan recevra jeudi 7 novembre la visite du préfet de la région Languedoc-Roussillon, Pierre de Bousquet de Florian, un point sur l’agenda suffisamment rare pour constituer un événement. Reçu par le préfet des Pyrénées-Orientales, René Bidal, le représentant de l’Etat nommé à Montpellier en décembre 2012, descendant de la noblesse languedocienne, est également préfet du département de l’Hérault. Cet ancien conseiller technique du président Jacques Chirac, ancien haut-fonctionnaire de police et directeur de la surveillance du territoire nommé par Nicolas Sarkozy, partagera un repas avec une dizaine de chefs d’entreprises du Pays Catalan, en centre-ville de Perpignan. Il visitera ultérieurement le site de l’entreprise chocolatière Cémoi aménagé en 2008 et 2009 sur la zone industrielle de Torremilla, proche de l’aéroport de la capitale du Roussillon.

8,2 de défaillances d’entreprises

Dans un climat de difficultés sociales économiques, illustré dans les Pyrénées-Orientales par 8,2 % de défaillances d’entreprises entre avril 2012 et mars 2013, selon le Fichier Bancaire des Entreprises (FIBEN), la visite préfectorale concernera le plus haut du panier. M. Bousquet de Florian rendra visite à l’un des rares mastodontes du territoire, dont la stratégie mondiale devrait se développer au fil du reste de la décennie. Précédemment, en octobre 2012, l’ancien préfet de région Thierry Lataste avait réuni en préfecture de Perpignan les parlementaires du Pays Catalan, le président de l’Agglomération Perpignan-Méditerranée, Jean-Paul Alduy, et le maire de Perpignan, Jean-Marc Pujol, afin d’évoquer l’avenir du territoire, au travers du TGV et de la Ligne électrique à Très Haute Tension (THT) franco-espagnole.

Partager