Langue

Le Parlement européen, réunion en sessions ordinaire ce lundi 8 mars, a levé l’immunité parlementaire de Carles Puigdemont, l’ancien président catalan, lui-même député européen. Cette mesure a été approuvée à hauteur de 400 voix, contre 248 voix contre et 45 abstentions. Une même démarche a concerné les autres euro-députés nationalistes catalans Toni Comín et Clara Ponsatí. L’ensemble a été communiqué immédiatement aux autorités espagnoles, tenues ‘informer les autorités belges et écossaises, eu égard aux territoires de résidence des intéressés, afin que les ordres judiciaires européens respectifs soient mis en oeuvre. Les demandes d’extradition, que l’Etat espagnol exprimera probablement sous peu devraient être formulées par le magistrat Pablo Llarena, prêt à saisir le Tribunal de JUstice de l’Union européenne.

Partager