Langue

Tandis que le Rapport Balladur, remis le 5 mars, propose que les conseillers des Communautés d’Agglomérations soient élus démocratiquement, le maire communiste d’Elne Nicolas Garcia a proposé cette semaine au préfet des Pyrénées-Orientales, Hugues Bousiges la création d’une nouvelle Agglomération vouée à contrer Perpignan-Méditerranée, présidée par le maire UMP de Perpignan Jean-Paul Alduy. M. Garcia, qui jugeait ce vendredi, sur Radio France, cette entité créée en 2001 « de plus en plus gloutonne », car dotée de 24 communes, pour 225 millions d’euros de fonctionnement, soit le plus grand budget du département après celui du Conseil Général, est soutenu par plusieurs maires des 65 communes du Sud du territoire visées par ce projet, établi sur les secteurs Côte Vermeille, Vallespir, Aspres, Albères et Bassin d’Elne. Avouant son souhait de contrer par le biais « économique et politique » l’agglomération Perpignan-Méditerranée, « un gros truc de 200.000 habitants » bénéficiaire de « tous les moyens et tous les financements », M. Garcia veut permettre aux communes du Sud de « franchir un cap au niveau économique et politique » par de nouvelles subventions, mais décline la présidence d’une nouvelle Agglomération, en raison du caractère minoritaire de son parti.

Partager

Icona de pantalla completa