Langue

Moins de 24 heures après le décès du président de la région Languedoc-Roussillon, Georges Frêche, l’annonce d’une formule de transition a été communiquée ce lundi en milieu de journée. Josianne Collerais, conseillère régionale du Roussillon, anciennement communiste, est désormais en charge d’expédier les affaires courantes au nom de l’institution régionale, avant l’organisation d’élections, dans le délai légalement prévu par la loi. Cette vice-présidente en charge de la culture, inconnue dans les Pyrénées-Orientales, en a pourtant été élue suite à un parachutage, à l’occasion du scrutin de mars dernier, remporté à 49,31% par M. Frêche. L’intérim du défunt est en réalité confié à un collège auquel participent désormais tous les vice-présidents du Conseil Régional du Languedoc-Roussillon, mais Mme Collerais, dépourvue de velléités à conquérir la présidence, a été choisie pour coordonner l’ensemble. Ancienne adjointe à la mairie de Montpellier, élue en 2004 à l’assemblée régionale sur la liste du département de l’Hérault, cette présidente provisoire est une fidèle de Georges Frêche, qu’elle a choisi de suivre, cette année, plutôt que rallier la liste concurrente, à composante PC. Par ailleurs, avant les obsèques religieuses de Georges Frêche, ce mercredi à Montpellier, et le retour progressif à l’action politique régionale, un registre de condoléances, ouvert au siège du Conseil Général de Perpignan, est accessible jusqu’à ce mercredi à 18 heures.

.

Partager

Icona de pantalla completa