Langue

Moins médiatisée que celle de Louis Aliot à Perpignan, la victoire du candidat Jérôme Palmade aux élections municipales de Pia est aussi celle d’un candidat proche de l’extrême droite. Dans la commune qui jouxte Perpignan, au Nord, la tête de liste « Pia, le Renouveau » a obtenu 46,2 % des voix contre le maire socialiste sortant, Michel Maffre (37 %) et le candidat René Martinez (divers, 17%). Jérôme Palmade, 32 ans, ami de Louis Aliot, a avancé sans étiquette.

Une liste « Pia bleue marine » il y a 5 ans

En 2015, ce « pianenc de toujours » a reçu la visite amicale de Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national (RN), alors qu’il menait la liste « Pia Bleu Marine », présentée d’une municipale partielle, sous la bannière du Front national. Suite à cela, il est entré au conseil municipal et au conseil communautaire de Perpignan Méditerranée, sous l’étiquette du RN. En 2020, il a présenté une liste pour « sortir Pia de la léthargie et de l’immobilisme ambiant ». Pia, 9 122 habitants au dernier recensement Insee, n’est pas estampillée RN, à la faveur d’une méthode développée depuis 2014 par Robert Ménard, maire de Béziers, reconduits en mars dernier.

Partager