Langue

La fédération du Mouvement Républicain et Citoyen des Pyrénées-Orientales (MRC 66) a communiqué ce lundi à Perpignan son tandem en lice pour les élections sénatoriales, qui se dérouleront le dimanche 25 septembre. Le parti de Jean-Pierre Chevènement a choisi de présenter une candidature 100% féminine, avec deux élues qu’il a décrites comme « soucieuses des valeurs républicaines ». La première sera Chantal Décosse, 62 ans, Enseignante spécialisée à la retraite, Conseillère municipale de Céret, ancienne adjointe au maire, et ancienne secrétaire départementale du MRC.

La présence de la mouvance incarnée par l’ancien ministre de l’intérieur, lui-même motivé par une candidature à l’élection présidentielle de 2012, sera également assurée par Maryse Gomez, 53 ans, conseillère à Pôle emploi. Cette experte en Revenu Social d’Activité (RSA) et conseillère municipale de Saint-Laurent de la Salanque aura pour charge, comme Mme Décosse, de « défendre la démocratie et les libertés locales mises à mal par la réforme des Collectivités territoriales ». En termes plus concrets, les axes de la campagne que mènent d’ores et déjà les deux candidates sont le soutien à l’arrière-pays, que le MRC juge « trop souvent méprisé », et l’engagement vers une « politique forte en matière d’emploi et de formation des jeunes ».

Partager